Obscur


Obscur

Obscur (v. lat.), 1) dunkel, finster, düster, unbekannt. Daher Obscuriren, verdunkeln; Obscurität, Dunkelheit; in Reden u. Schriften Mangel an deutlichem Vortrage; Leben in Verborgenheit od. Unberühmtheit; Obscuration, Verdunkelung; Obscuranten, Dunkelmänner, Finsterlinge, sind Menschen, welche, obschon selbst nicht ohne Aufklärung, bes. hinsichtlich der Religion, dieselbe doch Anderen aus unlauteren Absichten entziehen od. vorenthalten wollen, indem sie ihre Absichten um so sicherer erreichen zu können glauben, je größer der Grad der Unwissenheit in einem Volke ist. Die Denk- u. Verfahrungsart der O., welche oft sogar zu einem System wird, nennt man Obscurantismus; 2) Groß- u. Klein-O., Spielarten im Casco u. im L'hombre, s.d. b) u. c).


Pierer's Lexicon. 1857–1865.

Schlagen Sie auch in anderen Wörterbüchern nach:

  • obscur — obscur, ure [ ɔpskyr ] adj. • XIIe; lat. obscurus I ♦ 1 ♦ Qui est privé (momentanément ou habituellement) de lumière. ⇒ enténébré, noir, sombre. « Nuit sans étoiles, nuit obscure ! » (Baudelaire). « une de ces cours obscures où le soleil ne… …   Encyclopédie Universelle

  • obscur — obscur, ure (ob skur , sku r . Au XVIe siècle, on prononçait oscur, d après Bèze) adj. 1°   Où il n y a point de lumière. Une nuit obscure. •   Cette obscure clarté qui tombe des étoiles, CORN. Cid, IV, 3. •   Fumée obscure, ROTR. Herc. mour. III …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • obscur — OBSCUR, [obsc]ure. adj. Sombre, tenebreux, qui n est pas éclairé. Lieu obscur. chambre obscure. antre obscur. prison obscure. Eglise obscure. nuit obscure. nuage obscur. temps obscur. On dit, Il fait obscur, pour dire, Que le temps est bas, que l …   Dictionnaire de l'Académie française

  • obscur — OBSCÚR, Ă, obscururi, e, adj. 1. Care nu este străbătut de lumină, lipsit de lumină; întunecos. 2. fig. Nedesluşit, nelămurit, neclar, greu de priceput, neînţeles. 3. fig. Necunoscut sau puţin cunoscut; de mică importanţă; fără merite sau… …   Dicționar Român

  • obscur — Obscur, adject. m. penac. Obscurus, Tenebricus, Tenebrosus, Tenebricosus. Obscur et difficile à entendre, Obscurum. Aucunement ou quelque peu obscur, Subobscurus. Fort obscur, Perobscurus. Une lanterne obscure, Fusca laterna. Lumiere obscure, Lux …   Thresor de la langue françoyse

  • Obscur — Obscur, dunkel, daher auch für unberühmt, unbekannt gebraucht …   Damen Conversations Lexikon

  • Obscur — Obscur, lat. deutsch, dunkel, unbekannt; O.ant, Finsterling; O. antismus, das Widerstreben gegen die Aufklärung; O. ation, Verdunkelung; O. ität, Dunkelheit …   Herders Conversations-Lexikon

  • OBSCUR — URE. adj. Sombre, ténébreux, qui n est pas éclairé. Lieu obscur. Chambre obscure. Antre obscur. Prison obscure. Église obscure. Forêt obscure. Nuit obscure. Temps obscur.   Il fait obscur, Le jour est sombre, le temps est bas. Il fait obscur dans …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • obscur — ● adj. ►CINE Le côté de la Force où sont les méchants, par opposition à la Force elle même qui est censée être avec les gentils. Être du côté obscur signifie être méchant (donc pas gentil. Hou!). La Guerre des Étoiles a eu pas mal d influence on… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • obscur — adj., sombre, (ep. d une chambre, des nuages...) : nai, ra, e <noir> (Albanais 001 PPA) ; sonbro, a, e (001, Villards Thônes) ; ikuzh ms./nt. (St Martin Porte). A1) obscur, sombre, trouble, louche, pas très net, (ep. d une affaire) : pâ byê …   Dictionnaire Français-Savoyard